Download 100 exercices nouveaux pour progresser aux échecs, tome 2 by Giffard, Elbilia PDF

By Giffard, Elbilia

Show description

Read Online or Download 100 exercices nouveaux pour progresser aux échecs, tome 2 PDF

Best french books

Prodiges et vertiges de l'analogie

French Literature & reports, Language reports, international Language reports, Literary reports

Biologie de la memoire

C’est grâce à l. a. mémoire que nous nous rappelons qui nous sommes, qui sont nos proches, où nous habitons, ce que nous devons faire aujourd’hui… C’est grâce à elle que nous parlons plusieurs langues, que nous fredonnons des chansons, que nous conduisons notre voiture sans y penser et que nous retrouvons nos clefs.

Extra info for 100 exercices nouveaux pour progresser aux échecs, tome 2

Example text

En effet, dans les deux cas, les banques produisent elles-mêmes les ressources nécessaires à l’acquisition de ces créances en effectuant de la création monétaire. On verra au chapitre suivant (p. 64) que cette deuxième forme de création monétaire, par la monétisation des titres négociables, prend une importance croissante dans le système financier actuel. 3. La vitesse de circulation de la monnaie Les comportements de dépense et de placement financier des agents économiques se répercutent sur l’intensité de l’utilisation de la masse monétaire : sa vitesse de circulation.

On peut classer ces actifs monétaires en deux catégories, selon que ceux-ci sont remboursables à leur valeur 30 nominale par les établissements émetteurs, ou qu’il s’agit d’actifs négociables sur les marchés. Les actifs liquides non négociables Cette première catégorie comprend les créances à vue ou à court terme (durée égale ou inférieure à deux ans), libellées en francs (en euros à partir du 1er janvier 2002), émises par les établissements de crédit ou le Trésor et qui sont remboursables au guichet de ces établissements à leur valeur nominale.

Les billets de trésorerie, émis par les entreprises non financières, s’élevaient à 65 milliards d’euros à la même date. Les bons à moyen terme négociables (BMTN), créés en 1992, sont émis par les entreprises et les établissements de crédit pour une durée supérieure à un an ; leur encours était de 54 milliards d’euros fin février 2004. Les bons du Trésor négociables, qui constituent le compartiment des TCN le plus important avec un encours de l’ordre de 240 milliards d’euros fin 2002, ont été institués en 1985 pour moderniser la gestion de la dette publique, et sont désormais ouverts à tous les intervenants.

Download PDF sample

Rated 4.13 of 5 – based on 41 votes